Capture d’écran 2018-02-11 à 17.09.00

Notre-Dame-des-Landes célèbre l’abandon du projet d’aéroport !

Samedi 10 février, une foule immense et bariolée a investi Notre-Dame-des-Landes pour célébrer l’abandon du projet d’aéroport. Ce projet, inutile et climaticide, est un sujet de lutte depuis les années 1980, et 2018 signe enfin son annulation définitive ! Selon l’organisation, plus de 30 000 personnes ont parcouru le bocage de la ZAD le 10 février, dans la joie et la bonne humeur, pour fêter cette grande victoire.

Photo: Raphaël Bodin

Photo: Raphaël Bodin

Dès le matin, des milliers d’habitant⋅es des environs ainsi que des bus et des voitures des quatre coins de l’Hexagone affluaient vers Notre-Dame-des-Landes. Accueilli⋅es par un petit déjeuner, des chants et une activité de plantation d’arbres, les nouveaux arrivants étaient immédiatement mis dans l’ambiance de ce jour de fête. Les déguisements inventifs étaient nombreux, en réponse au mot d’ordre “Nous sommes bocage”.

Capture d’écran 2018-02-11 à 17.09.11

À la mi-journée, deux grands cortèges colorés ont emprunté les sentiers boueux vers la ferme de Bellevue, en chanson et en musique, à travers le bocage, le premier partant du Gourbi, le second de Saint-Jean-du-Tertre. Le point de fusion des deux cortèges était hautement symbolique : près du hangar de l’avenir et du champ de bâtons, souvenir de la grande marche du 8 octobre 2016 où les présent⋅es avaient fait le serment de revenir défendre la zone en cas de tentative d’expulsion.

Photo source: Reporterre

Photo source: Reporterre

Assis sur des bottes de pailles, les habitant⋅es de la ZAD, les militant⋅es d’ANV-COP21 et les défenseur⋅ses du bocage de tout le territoire ont continué la célébration ensemble dans une ambiance carnavalesque avec des prises de parole, puis des spectacles, chants et concerts. Point d’orgue de la journée, la mise au bûcher du grand avion de bois et le défilé festif des immenses batraciens resteront longtemps une image symbolique de cette longue lutte !

Photo: Raphaël Bodin

Photo: Raphaël Bodin

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Action, Action militante.