Questions fréquentes

FAQ

Qu’est-ce qu’ANV-COP21 ?

Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) est un processus qui vise à faire émerger un mouvement à la Martin Luther King pour le climat : un mouvement citoyen de masse, à la fois radical et populaire, non-violent et déterminé. Ce processus a été lancé en 2015 dans la perspective de la COP21 par l’Appel Debout et déterminé pour le climat, que les citoyens pouvaient signer pour appeler à mener des actions non-violentes et pour y participer eux-mêmes. Des critères sur la non-violence ont été définis pour préciser le cadre dans lequel les actions d’ANV-COP21 s’inscrivent.

Pourquoi un mouvement spécifique sur le climat ?

Le dérèglement climatique, qui est déjà une tragédie pour des millions de personnes particulièrement dans les pays du Sud, est en train de transformer en profondeur les conditions de vie sur Terre. Si nous continuons à émettre autant de gaz à effet de serre dans les années qui viennent, nous franchirons les seuils d’impact majeur voire d’emballement climatique : montée des eaux, événements climatiques extrêmes, baisse des rendements agricoles, effondrement de la biodiversité, désertifications, etc., entraînant à leur tour des migrations forcées massives et augmentant les risques de conflits. La bataille du climat est ainsi la bataille qui conditionne toutes les autres : celles de la justice sociale, du respect des droits humains, de la démocratie, de la paix… La bataille climatique est par essence une bataille globale, et le dénominateur commun d’une multitude d’autres batailles.

Pourquoi un mouvement citoyen de masse radical et populaire ?

Le dérèglement climatique n’est pas une fatalité. Des alternatives permettant d’émettre moins de gaz à effet de serre existent dans tous les domaines (agriculture, transport, énergie, habitat, etc.). Cela suppose une transformation en profondeur de nos modes de vie et de l’organisation de nos sociétés. C’est en ce sens qu’il s’agit d’une transformation radicale (une transformation à la racine, et non pas des ajustements superficiels du système). C’est donc, par nature, une transformation qui passera nécessairement par la participation des populations elles-mêmes. Elle peut être encouragée par des militants écologistes, partiellement organisée par des dirigeants politiques, mais il y a nécessairement une partie du changement qui doit venir des populations elles-mêmes, puisque c’est notre mode de vie que nous devons changer. C’est en ce sens que le mouvement doit être populaire, c’est-à-dire être constitué par la population, et non pas par une minorité militante. D’autre part, le changement n’est pas amorcé par les dirigeants politiques, économiques et industriels (ou pas suffisamment), aussi la pression citoyenne est nécessaire pour que ces leviers de changement soient également activés.

Quels sont les critères de non-violence d’ANV-COP21 ?

Le caractère violent ou non d’une action est relatif : il dépend de la subjectivité de chacune et de chacun, et est apprécié différemment selon les contextes. Il est donc important qu’un cadre collectif soit clairement précisé à l’avance pour que chaque personne participant à l’action puisse assumer les actes des autres personnes participantes. Les critères sur la non-violence d’ANV-COP21 ne prétendent ainsi pas définir la vérité sur ce qui serait violent ou non-violent. Ils forment un cadre permettant à chacune et à chacun de savoir à l’avance si le type d’action mené lui correspondra ou non. Les critères sont définis de manière exhaustive dans un document spécifique, et peuvent être résumés ainsi :

  • Pas d’agression physique
  • Pas d’agression psychologique (Pas d’agression verbale ou non-verbale, pas d’attitude menaçante ou d’incitation à la violence…)
  • Pas de dégradation matérielle non décidée collectivement à l’avance
  • Participation aux actions à visage découvert
  • Ne pas avoir d’arme sur soi
  • Éviter tout ce qui peut faire monter la tension (courir, crier, faire des gestes brusques…)

Pourquoi utiliser le logo ANV-COP21 (gilets, t-shirts…) ?

L’identification d’ANV-COP21 et du logo de la main ouverte permettent d’inscrire chacune de nos actions dans le projet plus global de la construction d’un mouvement de masse pour le climat. Quel que soit le lieu où une action locale est menée, et quel que soit son thème, chaque action contribue ainsi également à renforcer le mouvement global, à montrer qu’un même réseau existe dans une multitude de territoires.


Pour aller plus loin…

passer a l'action (1)     la mission (1)     deficlimatique (1)