29354668_1928706487202150_633798768604442595_o

Action Stop Pollution, les militants changeraient bien d’air !

Samedi 31 Mars 2018, des citoyens membres d’associations et de collectifs citoyens ont affublé de masques antipollution les statues emblématiques de leurs villes respectives dans les zones concernées par les feuilles de route pour la qualité de l’air, afin de revendiquer le droit de tous à respirer un air sain : stop pollution ! Des actions ont eu lieu dans une dizaine de villes, avec plus de 120 statues masquées à Paris

Notamment, quatre groupes ANV-COP21 et Alternatiba se sont mobilisés pour dénoncer les politiques de transport responsables de la pollution de l’air : La Roche sur Foron, Paris, Grenoble, et Marseille.

29354668_1928706487202150_633798768604442595_o

Cette action symbolique intervient le jour de la date butoir pour le gouvernement et les collectivités locales de remise de feuilles de route pour la qualité de l’air à la commission européenne, la France ayant été condamnée l’an dernier pour inaction sur le sujet. Quel que soit notre âge, notre activité ou notre lieu de vie, l’air que nous respirons dégrade profondément notre santé, et il est plus que temps d’exiger des résultats et de ne plus se contenter d’objectifs jamais atteints !

29872653_1728996450494589_2311490393607110173_o

Au niveau national, les ONG attendent également du gouvernement qu’il mette en cohérence, à travers la future loi sur les mobilités, les choix d’infrastructures de transports avec les objectifs de qualité de l’air en privilégiant les transports en commun et la création d’un fonds vélo (200 millions d’euros par an). La fiscalité des transports doit également être réformée en faisant appliquer le principe pollueur-payeur, notamment dans le transport de marchandises, avec la suppression de l’avantage fiscal du gazole routier. La fiscalité écologique permettra de financer ces investissements ainsi que les incitations au changement de comportement comme l’indemnité kilométrique vélo pour tous et le bonus à l’achat de vélos à assistance électrique.

29354646_1928707460535386_7670799597360661419_o

La Commission européenne doit prendre d’ici la fin du mois d’avril sa décision sur d’éventuelles poursuites de la France devant la Cour de justice européenne en conséquence du non-respect des directives européennes sur la pollution de l’air.

Le gouvernement et les collectivités territoriales préféreront-ils investir dans les solutions de transports plus écologiques plutôt que de prendre le risque de lourdes amendes ? Il en va de la santé de la population !

L’action peut être suivie sur les réseaux sociaux : #StopPollution.

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Action, Action ANV.