Pré-COP : ANV-COP21 interpelle Laurent Fabius sur l’aéroport NDDL

Pré-COP : le mouvement ANV-COP21 interpelle Laurent Fabius sur l’aéroport NDDL

Paris, 10 novembre 2015 – Ce mardi 10 novembre à 11H45, rue Gutenberg à Paris, 11 militants du mouvement Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) sont venus interpeller Laurent Fabius au sujet du projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes, quelques minutes avant le point presse que le ministre des affaires étrangères devait tenir au sujet de la pré-COP. Ayant réussi à s’introduire jusqu’au point d’entrée des journalistes, ils ont déployé des banderoles portant le message “Fabius : COP21 ou Aéroport de NDDL, il faut choisir !“. Rappelant la décision du président américain de stopper le projet controversé d’oléoduc Keystone XL, d’autres banderoles interpellaient également François Hollande : “Obama stopped Keystone XL. Hollande : Stop NDDL airport!

Avant leur arrestation par les forces de police présentes sur les lieux, les 11  activistes non-violents pour le climat ont réussi à couvrir l’entrée de la conférence de presse de milliers de petits flyers portant les mêmes messages.

 

IMG_4978 - réduit

 

Selon Jon Palais, un des porte-paroles du mouvement ANV-COP21, M. Laurent Fabius, en tant que futur président de la COP21, doit prendre position en faveur d’un arrêt immédiat du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes : “Quelle crédibilité peut avoir la France qui demande à tous les pays du monde d’être ambitieux dans leurs engagements de réduction de gaz à effet de serre si elle même maintient ce projet de nouvel aéroport, dans une région déjà amplement desservie par ce type d’infrastructure ? Comment prêcher la bonne parole devant des dizaines de ministres de l’environnement réunis dans cette pré-COP quand on cautionne ce type de grand projet climaticide ?

 

IMG_4990 - recadré - réduit (1)

            Pour Jon Palais, “Quand on entend Barack Obama justifier ce coup d’arrêt en affirmant qu’approuver un tel projet aurait affaibli le leadership des USA sur le climat, comment pourrait-on comprendre que la France s’entête dans le dossier NDDL ? La volonté exprimée par Paris d’aboutir à un accord ambitieux et international sur le climat est en totale contradiction avec le maintien d’un tel projet, devenu le plus grand symbole français d’une fuite en avant menaçant la stabilité du climat. ! C’est la crédibilité de la France et du futur président de la COP21, M. Laurent Fabius qui sont en jeu, à 3 semaines de l’ouverture de cette 21ème conférence des parties. M. Fabius, vous devez vous exprimer maintenant. Plus tard, ce sera trop tard !”

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Non classé.

One Comment

  1. Pingback: Pré-COP : ANV-COP21 interpelle Laurent F...

Comments are closed.