Recif de lAmazone

Déjà deux actions réalisées pour protéger le Récif de l’Amazone par des militants ANV-COP21 pendant le Tour Alternatiba !

Récif de l'Amazone

En plein Tour Alternatiba, des militants ANV-COP21 ont réalisé déjà deux actions co-organisées avec Greenpeace dans des stations service Total, accompagnés d’un hippocampe pour remettre aux employés un masque et un tuba, les invitant à aller admirer le Récif de l’Amazone menacé par les projets de forage de Total.

En effet, Total projette de forer à proximité du Récif de l’Amazone alors que la région de l’embouchure de l’Amazone abrite une biodiversité incroyable et que plusieurs communautés locales y vivent et dépendent de cet écosystème pour leur subsistance. Les projets de Total font courir un risque de marée noire qui aurait des conséquences désastreuses sur cet écosystème.

Puisque les deux pays que sont la France et le Brésil ont signé l’Accord de Paris en 2015, ces derniers doivent tenir leurs engagements pour limiter le réchauffement climatique au-dessous de 1,5°. Ouvrir de nouvelles zones d’exploitation pétrolière va à contresens des défis qu’impose l’urgence climatique. En effet, 80% des énergies fossiles doivent rester dans le sol. Il nous faut investir dans des énergies renouvelables, et non ouvrir de nouveaux forages pétroliers.

A Vanières et à Bad Krozingen, des militants d’ANV-COP21 participants au Tour Alternatiba se sont arrêtés dans une station Total avec … un hippocampe !  L’objectif était de remettre aux employés un masque et un tuba pour leur permettre de constater de leurs propres yeux que le Récif de l’Amazone est proche de la zone de forage, et pour les inviter à admirer les lamantins, les tortues vertes ou encore les loutres de rivières qu’on peut y trouver.

 

Ensemble, agissons pour empêcher tout forage dans la région !

5 actions pour sauver le récif de l’Amazone

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Non classé.