headerGoogleformCC

Succès du Camp Climat : 600 militants prêts à passer à l’action !

Le Camp Climat 2017 a rassemblé 600 personnes pendant 12 jours de formation intensive, du 4 au 16 août. L’enjeu : passer de la formation à l’implication concrète dans le mouvement climatique via les mobilisations prévues dès la rentrée et le nouveau Tour Alternatiba en 2018 !

223 sessions de formation ont été animées par plus de 60 formateurs dans le cadre du Camp Climat organisé par Alternatiba, les Amis de la Terre et Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21), dans le village de Maury (Pyrénées Orientales). Communication, réseaux sociaux, vidéo, stratégie, logistique, informatique, communication non-violente, action non-violente, graphisme… de nombreuses compétences ont été partagées avant d’être mises en pratique dans le cadre d’une simulation d’action non-violente de masse grandeur nature, menée par 300 participants lors du dernier week-end.

 

Le Camp Climat a également été l’occasion pour des personnes venues de toute la France, de Belgique, d’Espagne, d’Allemagne, de Suisse, de Tunisie, du Canada et de République du Congo, de se rencontrer pour préparer les actions et les mobilisations à venir.

Un nouveau Tour Alternatiba est notamment prévu pour l’été 2018. Comme l’édition de 2015, il parcourra des milliers de kilomètres en France et dans les pays frontaliers, sur des vélos multiplaces, pour mobiliser les citoyens et mettre en lumière les alternatives en faisant étape sur près de 200 territoires. Organisé par Alternatiba, ANV-COP21 et les Amis de la Terre, le nouveau Tour Alternatiba 2018 s’inscrira ainsi dans la continuité des mobilisations citoyennes pour le climat qui continuent de se renforcer depuis la COP21 et l’Accord de Paris.

Voir les photos du Camp Climat 2017

D’ici là, un second Camp Climat est d’ores et déjà prévu à Bamboung au Sénégal, organisé par Alternatiba Dakar du 15 au 24 septembre ! Toutes les infos sont ici.

Alors que les engagements volontaires actuels des Etats nous conduisent vers un réchauffement catastrophique de 3,5°C à 6°C, les citoyens doivent plus que jamais continuer de se mobiliser à la fois sur le développement des alternatives qui permettent de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre, tout en menant des actions non-violentes et déterminées pour empêcher les projets très nocifs pour le climat qui continuent d’être développés malgré les annonces faites lors de la COP21.

On lâche rien !

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Non classé.