czt24zhweaavfdy-jpg-large

Multiplication des actions des Faucheurs de chaises : des dizaines d’agences BNP Paribas fermées partout en France !

#FaucheursDeChaises #OccupyBNP
Page Facebook du collectif

Paris, le 10 décembre – Vendredi 9 et samedi 10 décembre, une vague d’actions touche la BNP Paribas pour dénoncer le système de l’évasion fiscale et appeler au financement de la transition écologique et sociale.

Répondant à l’appel lancé par le collectif des Faucheurs de Chaises, des centaines de militants ont mené des actions non-violentes visant la BNP Paribas.

Vendredi, une radio pirate a émis depuis une agence bancaire de Paris 20e jusqu’à l’expulsion des 25 militants, tandis qu’à Marseille 80 militants faisaient fermer l’agence de la Joliette. Fête de l’évasion fiscale à Montpellier, maternité à Saint-Denis, lecture de l’Appel à organiser le Procès de l’évasion fiscale à Limoges, machine à laver les billets à Perpignan, palmiers à Bayonne, veau d’or à Roanne, mobilisation à Tarbes, Toulon… : les militants ont rivalisé d’ingéniosité.

Depuis le début de la matinée du samedi, les actions ont repris partout en France. A Billères, une scène de paradis fiscal a été installée dans une agence, à Bayonne les militants ont fermé deux agences pour cause d’évasion fiscale, une cocktail-party s’est tenue à Lyon, des familles avec des enfants en bas-âge ont installé une crèche à Paris 20e, une grande braderie de la fiscalité s’est tenue à Paris 13e et des actions se sont tenues à Toulouse, Lille, Besançon, Angers, Annecy, Dijon, Nantes, Lyon, Montreuil, Agen, Pau, Grenoble, Caen, Tours, Saint Jean De Luz, Rouen et même l’île de La Réunion…  Dans de nombreuses villes, la BNP Paribas avait fermé ses portes préventivement, ou a été contrainte de le faire avec l’arrivée des militants. Les actions vont se poursuivre tout au long de la journée.

czt24zhweaavfdy-jpg-largeLille : Banque fermée !

15492225_1117680974948368_1299685524554133539_nBayonne : Banque fermée !

La barre des 60 actions organisées depuis la reprise de la mobilisation le 2 novembre  va être atteinte ce soir. Ce chiffre symbolique rappelle qu’au moins 60 milliards d’euros échappent au budget public chaque année en France à cause de l’évasion fiscale. Le succès de ces actions non-violentes de désobéissance civile, menées à visage découvert, témoigne de la volonté des citoyennes et citoyens d’appeler les pouvoirs publics à mettre en oeuvre les mesures permettant de lutter contre l’évasion fiscale et d’engager le financement de la transition écologique et sociale.

15350566_1117681211615011_5631470458205465153_nLyon : Banque fermée !

cztmypgwqaams93Paris : Banque fermée !

Les Faucheurs de Chaises appellent à présent à maintenir la mobilisation en vue du procès de Jon Palais, qui sera jugé pour “vol en réunion” le 9 janvier à Dax suite à une plainte de la BNP. A cette occasion, plus de 20 organisations associatives et syndicales appellent à organiser le Procès de l’évasion fiscale, événement festif et revendicatif réunissant de nombreuses personnalités. Le matin, des candidats aux présidentielles participeront à une table-ronde sur l’évasion et l’impunité fiscales.

 

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Faucheurs de chaises.