img_0366

Libération immédiate des Artisans de la Paix !

Arrestation des Artisans de la Paix au Pays Basque :
Alternatiba et ANVCOP21 appellent à leur libération immédiate !

image

Dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 décembre 2016, à Louhossoa, cinq personnalités engagées, parmi lesquelles Txetx Etcheverry, co-fondateur de Bizi, d’Alternatiba et d’ANV-COP21, Michel Berhocoirigoin (co-fondateur et ancien président de Euskal Herriko Laborantza Ganbara, la chambre d’agriculture alternative du Pays Basque), Stéphane Etchegaray (vidéaste), Béatrice HaranMolle (journaliste) et Michel Bergougnian (coopérateur viticole) ont été arrêtées dans le cadre d’une action citoyenne de neutralisation des armes de l’ETA (organisation indépendantiste basque), visant à pallier l’absence d’implication des Etats français et espagnol dans cette entreprise de désarmement, nécessaire au déroulement du processus de paix au Pays Basque.
Deux de ces artisans de la paix, Txetx Etcheverry et Michel Berhocoirigoin, ainsi que Michel Tubiana (président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme), avaient rédigé une lettre expliquant leur démarche. Cette lettre a été transmise à la presse qui l’a publié suite à leur arrestation.

Lettre : http://mediabask.naiz.eus/media/asset_publics/resources/000/349/155/original/Communique_personnalite_s.pdf

Dans cette lettre, ils déclarent: « Nous nous situons en intermédiaires entre une organisation armée avec laquelle nous n’avons aucun lien ni subordination, et un Etat que nous voulons amener à réfléchir. (…) Nous avons décidé de prendre nos responsabilités avec la conviction que cela peut être utile à la paix. C’est pourquoi, nous avons proposé à l’organisation ETA de transférer à la société civile la responsabilité politique de la destruction de son arsenal militaire. Nous avons choisi de le faire de manière publique et assumée, à l’instar des engagements dont nous sommes porteurs. Ces engagements sont publics et transparents. Ils sont caractérisés par l’implication personnelle, le souci de la démocratie, le choix de la non-violence ».

Alternatiba et ANV-COP21 soutiennent les citoyens qui agissent concrètement dans le sens de l’établissement d’un climat de paix : nous demandons donc la libération immédiate de ces militants non-violents oeuvrant pour la paix au Pays Basque.
Au sein d’Alternatiba et d’ANV-COP21, nous nous battons jour après jour pour mettre en place les conditions de ce climat de paix, promouvoir et construire de nombreuses pratiques alternatives et des mobilisations non-violentes, incluant l’ensemble de la société pour un monde plus juste, plus pacifique et plus soutenable.

Pour appeler à leur libération immédiate, signez la pétition :

>> http://artisansdelapaix.wesign.it/fr <<

Retrouvez tous les détails de l’affaire sur : 

>> http://mediabask.naiz.eus/eu <<

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Non classé and tagged , .