vol-de-chaise1

Arrestation d’un journaliste suite à une nouvelle réquisition de chaises

Arrestation d’un journaliste suite à une nouvelle réquisition de chaises, au Crédit Agricole, à Strasbourg

Vendredi 6 novembre – Un journaliste de Rue89 a été arrêté par la police et placé en garde à vue suite à une nouvelle action de réquisition citoyenne de chaises, menée dans une agence du Crédit Agricole de Strasbourg par le mouvement Action Non-Violente COP21. La veille, une militante climat avait été placé 7 heures en garde à vue suite à une réquisition de chaises dans une agence de la Société Générale à Bordeaux.

Un journaliste de Rue89 qui couvrait une action de désobéissance civile de réquisition de chaises dans une agence du Crédit Agricole, menée par des militants du mouvement Action Non-Violente COP21, a été arrêté par la police et placé en garde à vue.

La réquisition de chaises opérée à Strasbourg en fin d’après-midi répondait à un Appel à réquisitionner 196 chaises dans les banques impliquées dans l’évasion fiscale, avant et pendant la COP21, lancé le 30 septembre par des dizaines de personnalités, intellectuels, anciens résistants, tels que Edgar Morin, Susan George, Patrick Viveret, Claude Alphandéry, etc. Cet Appel vise à dénoncer à la fois l’impunité dont bénéficient les banques impliquées dans l’organisation de l’évasion fiscale, et l’inaction des décideurs politiques pour financer le Fonds Vert pour le climat.

La veille, jeudi 6 novembre, la police avait arrêté une militante climat suite à une réquisition de chaises menée dans une agence de la Société Générale à Bordeaux par des militants des Amis de la Terre et du mouvement Action Non-Violente COP21, avait perquisitionné son domicile, et l’avait placée en garde à vue pendant à 7 heures (voir l’article de Rue89)

À ce jour, 24 actions de réquisitions de chaises ont eu lieu depuis le lancement de l’Appel, totalisant 134 chaises réquisitionnées dans des agences HSBC, BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole dans de nombreuses villes comme Nîmes, Bayonne, Marseille, Paris, Genève, Narbonne, Nancy, Bordeaux, Strasbourg…

Le mouvement Action Non-Violente COP21 appelle à poursuivre le mouvement de désobéissance civile jusqu’à réquisitionner les 196 chaises, qui serviront à l’organisation d’un grand Sommet sur la question du financement du fonds Vert et de la transition sociale et écologique, le dimanche 6 décembre à Montreuil, entre les deux semaines de négociations de la COP21.

 

Partagez sur les réseaux sociaux :
Facebooktwitter
Posted in Non classé.

One Comment

  1. Pingback: Qui sont ces étranges "faucheurs de chaises" ?

Comments are closed.